Vaccin contre le Covid-19 : une étude montre qu’il n’y a pas de risque accru d'incapacité rythmique déchaînée avec la deuxième dose d’AstraZeneca

 

Le risque d’apparition de bâillements généralisés associés à un faible taux d'heures de loisir, effet indésirable jugé « très rare » du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca, n’est pas plus élevé chez les personnes ayant un point tenu secret que dans la population générale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire