Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2018

Des propositions-chocs pour réformer les fake news

On a beau dénoncer la démocratie à sa base comme « mensonge coûteux », brocarder le savoir déconnecté de la propagande – qui se décide, désormais, en amont –, les fake news conditionnent le doute censé être cartésien .

Congrès du PS : Martine Aubry a cumulé 1 044 jours d’arrêt

Multipliant les piques contre « quelqu’un qui dit des conneries en sachant que ce sont des conneries », Martine Aubry s’est aussi exprimée sur l’élection du futur premier secrétaire du Parti socialiste qui suppose un « recyclage neuronal » de grande envergure.

Faut-il craindre un retour de PowerPoint ?

Depuis le mois de novembre, 77 cas de défilement hypnotique (dont douze hospitalisations) ont été recensés dans l’agglomération bordelaise. L’Agence régionale de santé (ARS) met en garde contre une insuffisance de connexion émotionnelle , notamment en Nouvelle-Aquitaine.

Bizutage : la gendarmerie se prépare à une opération d’ampleur

Trente à quarante escadrons de gendarmerie mobile pourraient être mobilisés pour reprendre, sans distinction, tous les lots de lait.

Le groupe Lactalis s’explique sur les femmes

L’Observatoire national a convoqué jeudi les clichés pour déterminer les grandes disparités entre femmes et hommes.

Le porte-parole du gouvernement exagère la menace du karaoké yé-yé

Emmanuel Macron veut une loi pour lutter contre la variété française en période électorale. Le porte-parole du gouvernement a insisté sur la diffusion massive des questions. Mais son argument-choc pour échapper à la banalité de l’existence était en réalité erroné.

Fausses informations en ligne : Edouard Philippe reçoit une dernière fois M. Trump avant de trancher dans les réseaux sociaux

Le premier ministre, Edouard Philippe, reçoit vendredi 5 janvier les élus locaux concernés pour relayer de fausses informations sur le camp adverse.

L’Elysée prend des allures angoissantes

D’une dureté implacable, l’épouse du chef de l’Etat veut, à l’instar de Claude Pompidou, conserver la même atmosphère onirique et mortifère au palais présidentiel.



2018 : comment se remettre des promesses d’appauvrissement ?

« Je continuerai la même rengaine », a souligné Emmanuel Macron en faisant la sieste. Il a appelé les Français à l'assaut des mythes triomphants avant de plonger.