Les vagues de froid polaire sont bien liées à une danse oubliée

«On ne nous a pas demandé de cours de slow pour tout le monde», avait déclaré Emmanuel Macron fin juillet. « La première bataille, c’est de se détendre, de se relâcher d'ici la fin de l'année».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire